Les livrets réglementés



Les livrets réglementés

Les banques et assurances proposent souvent une offre d’épargne variée adaptée à des situations de vie particulières. Dans cet article, nous vous présentons les livrets de base que la grande majorité des banques traditionnelles et en ligne sont en mesure de proposer. Ce sont des livrets d’épargne réglementés, où le capital est disponible à tout moment et le taux fixé à l’avance par l’Etat.

Les intérêts des livrets réglementés sont calculés toutes les quinzaines. C’est pourquoi il est plus avantageux d’effectuer les virements le 15 ou le 30 du mois, et les retraits le 16 ou le 1er. Ils ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Le Livret A est un compte d’épargne rémunéré qui est accessible à tout moment. Les intérêts (un gain pour l’épargnant) sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Le livret A peut être proposé par toutes les banques. Toute personne, qu’elle soit majeure ou mineure, peut détenir un livret A. On ne peut détenir qu’un seul livret A. Il est rémunéré à 0,75 % brut et plafonné à 22 950 €.

Le Livret de développement durable et solidaire (LDDS) remplace le livret LDD ou livret de développement durable. Seuls les majeurs peuvent demander un LDDS, et les personnes qui ont leur domicile fiscal en France. On ne peut détenir qu’un seul LDDS ou deux maximum par foyer fiscal. Il est revenu à 0,75 % et plafonné à 12 000 €.

Le Livret d’épargne populaire (LEP) est un livret défiscalisé destiné aux personnes aux revenus modestes, qui souhaitent mettre de l’argent de côté sans que leur pouvoir d’achat ne diminue. Vous devez avoir votre domicile fiscal en France et disposer de revenus en-dessous de 19 235 €.

Le Livret Jeune est un compte réservé aux mineurs entre 12 et 25 ans, net d’impôts et de prélèvements sociaux. Vous ne pouvez détenir qu’un seul livret jeune, mais disposer de livrets d’épargne complémentaires.

Le Compte épargne logement (CEL) vous permet d’épargner en vue de profiter d’un prêt immobilier à un taux privilégié. Les mineurs peuvent eux aussi disposer d’un CEL, s’ils en ressentent le besoin. On ne peut détenir plus d’un CEL.

Pour comparer les différents livrets cliquez ici!